Cartes thermiques, réalité ou fiction ?

separator

Incontestablement, l’une des caractéristiques les plus « cool » lorsque nous parlons d’analyse de la présence dans le commerce de détail, les centres commerciaux et dans toute entreprise où nous souhaitons en savoir un peu plus sur les us et coutumes de nos clients lorsqu’ils nous rendent visite, ce sont les cartes thermiques ou « heatmaps ».

En fait, de nombreuses applications d’analyse sur le marché offrent une telle fonctionnalité. Certaines, avec plus ou moins de détails, mais en fin de compte, elles nous aident à corroborer, ce que nous savions déjà si nous connaissions déjà notre métier : les endroits où les visiteurs s’amassent, les zones les plus visitées, par créneaux horaires, par jours de la semaine, par saisons, etc.

Nous devons préciser que nous parlons de cartes thermiques générées par des données capturées grâce à la technologie Wi-Fi. Sur la base de la lecture par les points d’accès des signaux de ces clients qui portent leur téléphone portable avec la connexion Wi-Fi activée, ce qui permet de les suivre et de les surveiller. Il faut se rappeler que la précision de la localisation par Wi-Fi n’équivaut pas au GPS. Sa portée couvre une surface d’environ 4 à 6 mètres carrés, à condition que nous ayons accès simultanément à la lecture de 3 points d’accès, ou plus, du même appareil connecté au réseau pour obtenir de meilleures données de positionnement et que par ailleurs, à l’heure actuelle, les interférences de signaux et d’ondes cohérents (le bruit), ne soient pas trop élevées.

Cette localisation est effectuée de manière anonyme, tant qu’ils ne se connectent pas au réseau en fournissant des coordonnées qui sont ensuite associées à l’adresse MAC de leur appareil. Ce qui nous permet alors d’attribuer prénoms et noms de famille au visiteur anonyme. Cette option nous permet d’obtenir la fonctionnalité la plus demandée par toute entreprise ouverte au public : l’envoi automatique du message « Antoine vient de rentrer dans le magasin » au responsable ou du message « Merci Antoine d’être revenu pour la deuxième fois cette semaine » au client ou encore du message promotionnel « Antoine, pour remercier d’avoir été un client fidèle au cours des 3 derniers mois, nous vous présentons ce coupon pour profiter de la promotion ».

C’est là que nous exploitons réellement le potentiel de l’analyse de présence et des cartes thermiques : en exploitant les données fournies par le système. Et, à cette fin, le service marketing doit pouvoir consacrer le temps nécessaire à l’analyse des données obtenues, à la génération de rapports de résultats et à partir de ceux-ci, prendre ou modifier des décisions stratégiques en fonction de l’analyse des mégadonnées obtenues au cours de cette période.

Source : Density Networks
Auteur : Eloy Fructuoso
Date : 7/12/2018
Images : Proximus